Décroissance ou barbarie. Un article de Décroissance IDF.

Nous avons reçu cet article de Décroissance IDF...

Nous ne saurions nier les évidences lourdes, dramatiques.

Le terrorisme sème l’assassinat, la terreur et l’effroi partout, en France, en Europe, en Afrique,... La protection des populations est un impératif dont les gouvernements doivent s’emparer en instaurant les mesures de sécurité nécessaires, durant la COP 21,

Cependant, il existe une autre évidence, c’est que la situation actuelle est le résultat des erreurs, et des décisions prises par ces mêmes gouvernements, représentant un système, qui produit exclusion, destruction de la nature et barbaries. La protection des populations concerne aussi les temps ordinaires, en luttant contre l’exclusion, les catastrophes nucléaires, les dérèglements du
climat, les atteintes environnementales, etc. 

Le système économique thermo-productiviste et pro-nucléaire est le facteur majeur du réchauffement de la planète, entraînant de prévisibles conséquences aux effets potentiellement catastrophiques.

Dans ces conditions nous ne pouvons accepter la pérennisation de l’État d’urgence dans une Constitution qui est déjà la moins démocratique d’Europe avec son ’coup d’État permanent’, inscrit dans l’article 16, et ses pouvoirs présidentiels inacceptables.

 

L’État d’urgence ne doit pas servir de prétexte, voire d’alibi, pour restreindre ou étouffer les manifestations de tous ceux qui cherchent à construire des alternatives à l’actuel mode de production mortifère.

Dans l’urgence nous revendiquons le droit à manifester. Nous entendons pouvoir dire, clamer sur la chaussée, à la ville, à la campagne :

décroissance ou barbarie, l’effondrement n’est pas inéluctable ! 

Décroissance_IdF

http://ocparis.canalblog.com