L’Allemagne se prépare au pire. La France aussi.

, par Jean-Pierre Andrevon