Etat d’urgence, projet de loi criminalité organisée/terrorisme. Critiques du Syndicat de la Magistrature

, par Pala

Des infos sur la suite des (més)aventures de l’Etat d’urgence, qui serait prolongé à nouveau pour deux mois, selon une annonce faite par le 1er ministre Valls il y a une semaine environ. Le projet de loi sera débattu et soumis au vote le 19 mai à l’Assemblée Nationale.

D’abord un film de 12 mn réalisé par la CNT avec Laurence Blisson, secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature, tous deux membres du collectif "Stop Etat d’urgence", dont nous avons déjà donné quelques nouvelles.

Puis un document du Syndicat de la Magistrature faisant le point sur le projet de loi Urvoas, nouveau ministre de la Justice (et ancien président de la Commission des Lois à l’Assemblée Nationale). Ce projet de loi rajoute une couche épaisse à la gouvernance sécuritaire adoptée depuis plusieurs années par la France, en donnant toujours plus de pouvoir à la police et à l’administration, au détriment de la Justice et des libertés individuelles et collectives.
Ce document téléchargeable sur le site du Syndicat de la Magistrature donne des éléments de compréhension sur les différents articles de la loi les plus inquiétants pour les libertés sous forme pédagogique de questions/réponses. De quoi se faire une idée claire de ce qui nous menace encore, discrètement d’abord, parce que ce ne sont apparemment que des mots, mais qui définissent la loi qui nous gouvernera, si nous n’y prenons pas garde. Et aussi bien dans le film que dans le document textuel, Laurence Blisson fait bien voir, à l’avance, les situations réelles que nous serons amenés à vivre, si nous laissons voter cette loi par députés et sénateurs.

On peut suivre l’évolution de la lutte contre cette loi et l’Etat d’urgence auprès de la commission NUIT DEBOUT "CONTRE l’ETAT d’URGENCE, la Loi D’URVOAS et le SECURITAIRE", qui se réunit régulièrement Place de la République.

En résumé, le film ici :
https://player.vimeo.com/video/164850298"

le document pédagogique ici : http://www.syndicat-magistrature.org/IMG/pdf/questions_reponses_pjl_terro_2016.pdf