"Fukushima Paradise", il y a cinq ans. Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain... - commentaires