Tribune. Messieurs Hollande et Valls, malgré les attentats, les Belges, eux, ne sont pas en guerre - commentaires